bondoux4Voici donc un ouvrage de littérature jeunesse d'une jeune "auteure" à suivre, je n'ai lu que deux de ses romans mais j'ai trouvé les deux vraiment très bien. Si vous voulez en savoir plus sur elle, sa carrière, ses écrits anciens comme futurs allez donc faire un tour sur son site officiel, très interressant parce qu'alimenté par l'auteure elle-même.

Aujourd'hui c'est Pépites que j'ai envie de partager, je ferais un billet sur le second (Les larmes de l'assassin bientôt). J'aime l'écriture d'Anna-Laure Bondoux parce que dès les premières lignes on se retrouve projeté dans un véritable univers, où l'on rencontre des personnages très forts avec qui on a tout de suite envie de faire un bout de chemin. Ici le décor choisi pour ce roman est celui du Far west  à l'époque de la Guerre de Sécession:

Bella Rossa est une femme de 20 ans. Bella Rossa vit à Maussad vallée (village qui porte bien son nom!).  Bella Rossa a la chevelure couleur de feu et les "seins palpitants, énormes, extravagants" , des seins qui font tourner la tête de tous les hommes qu'elle croise.  Bella Rossa a été abandonnée par sa mère et s'occupe seul de son ivrogne de père,  handicapé et intarrissable râleur. Bella Rossa n'est pas née sous une bonne étoile, depuis qu'elle est née elle n'attire que les calamités ( bagarres, accidents, famines, viol...)

Alors un jour Bella Rossa décide de saisir sa chance, de changer de vie. Dans un chariot remplit de casseroles et autres accessoires ménagers Bella Rossa  part accompagnée de son père pour faire fortune dans le grand Ouest américain ...

Elle y rencontrera, entre autres nouvelles calamités, l'amour, sous les traits d'un beau soldat manchot polonais répondant au doux nom de Jaroslaw.  Là encore mauvaise pioche, si monsieur est follement amoureux de la belle, son attrait pour le jeu et les jupons est plus fort...

L'histoire de Bella Rossa c'est celle d'une femme forte et tenace qui se bat au milieu d'un monde au masculin. L'histoire d'une femme qui aime suffisamment la vie pour aller jusqu'au bout et qui sait garder espoir malgrès les bassesses de tous ceux qu'elle peut croiser.

On est tout de suite emporté par ce western original conjugué au féminin où l'on suit cet ouragan de femme, à la poitrine monstrueuse et au caractère fascinant, qui part à la conquête de l'Ouest pour trouver un sens à sa vie, trouver l'amour et le bonheur parce que malgrés tout, elle, elle ne cesse jamais d'y croire...

Un roman jeunesse qui se dévore, un livre que l'on a pas envie de finir pour ne pas laisser partir les personnages, un conte de fée à l'envers qui laisse plein d'images en tête.

A conseiller aux ados, pour les changer un peu des romans miroirs aux histoires d'amour toujours un peu banales...

Crédits Image: Tous droits réservés Bayard Jeunesse http://www.bayard-jeunesse.com/