Cette semaine a été bien remplie en "asian activities", j'ai eu droit à pas moins de 2 cours de cuisine en 2 jours d'affilées (une erreur de ma part, une copine m'avait proposé de faire ça lundi et j'avais zappé que j'avais réservé il y a quelques semaines un autre cours dans un autre hutong le lendemain soir... Pas trop maline la fille!). Et, parallèlement j'ai commencé un nouveau cours de chinois, avec une méthode "soit disant" efficace pour enregistrer les 300 caractères chinois essentiels (mais moi j'vous dis c'est pas gagné! C'est à peine si j'arrive à comprendre le cours et pourtant c'est du one-to-one).

Et ce soir au programme: Karaoké ave cmes collègues préférés!

Bref grosse et riche semaine!

Bon en tout cas ce qui est cool c'est que maintenant j'ai plein de supers recettes asiatiques en réserve à partager petit à petit. Elle est pas belle la vie?

Je commence donc par the recette chinoise par excellence, c'est le premier nom de plat que j'ai appris lorsque que je prenais les cours de survival chinese, c'est vous dire si c'est un plat commun.

Cette recette est originaire du Sichuan, région connue pour sa cuisine très relevé et en effet le poulet à la mode du Gong bao est en fait une recette de poulet sauté aux cacahouettes et au piments. Dans certains restos en Chine, autant vous dire que ce plat n'est pas forcément facile à manger si on a un palais un peu trop sensible. Pour ma part, j'en ai mangé en fait rarement mais ceux que j'ai goûté étaient tout à fait "praticables", et pourtant en vivant ici j'ai réalisé que moi qui pensait aimé manger épicé et bien je suis une toute petite joueuse en Chine. il m'est arrivé plusieurs fois de ne pas finir un plat parce que trop épicé...

Alors, au moins, quand on se le prépare soit même on dose comme on veut et donc on est surs de bien s'en sortir ...

Sans plus attendre; la recette:

Gong Bao Jiding

La recette de Chunyi Zhou de The Hutong Kitchen

Ingrédients

La base:

* 300g de blanc de poulet coupé en cubes de 1,5 cm (attention chinese method de découpe: on fait des petites entailles de partout dans l'escalope pour qu'ensuite les saveurs pénètrent plus facilement dans la viande)

* Des cacahouètes (2 grosses cuillères à soupe) que l'on a fait frire une heure avant dans de l'huile pour les rendre croquantes.

Le spicy:

* 2 gousses d'ail hachées

* Une grosse cuillère à soupe de gingembre haché (l'équivalent de l'ail)

* des oignons d eprintemps ou oignons verts (la version big qu'on trouve en Chine) qu'on coupe en lamelles de 1, 5 cm en mettant de coté le vert de l'oignon qu'on utilisera pas ici.

* Des piments séchés hachés grossièrement(là on en à mis deux petits donc très piquants et deux gros donc assez doux et c'était super nickel!) Attention il faut bien pensé à les vider de leur graines parce que c'est ça qui enflamme les papilles!

* 1 cas de sichuan pepper

cours_de_cuisine_at_the_hutong_cuisine_march__043

The spicy base

Marinade:

* 1 quart de cas de sel

* 2 cas de vin jaune chinois

* 2 cas de sauce soja claire

* 2 cas d'eau

* 3 cas de cornstarch (=Maïzena ou fécule de pommes de terre)

Assaisonnements à ajouter pendant la cuisson:

* 2 cas de sauce soja claire

* 1/4 de cas de sauce soja épaisse (dark soy sauce = c'est pour la coloration)

* 3 cas de sucre

* 2 cas de vinaigre chinois

Et, à ajouter en fin de cuisson pour lier la sauce:

* 1 cas de cornstarch

* 3 cas d'eau

Préparation

Après avoir fait frire nos cacahouètes, on coupe le poulet en ayant fait des minies coupures sur l'une des faces des escalopes.

cours_de_cuisine_at_the_hutong_cuisine_march__048cours_de_cuisine_at_the_hutong_cuisine_march__049

Entaillons gaiement le poulet, au hachoir (accessoire obligatoire dans une cuisine en Chine)!

On coupe le poulet en petits morceaux et on le met à mariner un bon quart d'heure avec les ingrédients sus-cités.

Ensuite on chauffe son wok à feu très vif, quand il commence à fumer on met l'huile et on la laisse chauffer quelques minutes. Là on éteint le feu et on met le poivre de sichuan et quand il commence à prendre une coloration marron on le retire du wok.

On rallume le feu et on met le piment, le gingembre, les oignons verts et on fait frire jusqu'à ce que cela embaume.

Ajouter maintenant le poulet et attendre que celui-ci soit bien doré et que les morceaux se séparent tout seuls.

cours_de_cuisine_at_the_hutong_cuisine_march__054

Ajouter alors un peu d'eau si ça comence à cramer et ajouter les assaisonnements puis le liant.

cours_de_cuisine_at_the_hutong_cuisine_march__052

Les assaisonnements, rangé dans l'ordre du des quantités à mettre du + au - (sucre, sauce soja claire, vinaigre, sauce soja foncée)

Laisser encore frire une petite minutes, baiser le feu et ajouter les cacahouètes.

cours_de_cuisine_at_the_hutong_cuisine_march__055

That's it, reste plus qu'à déguster...

Et franchement c'était vraiment bien bon! Et comme on peut le voir c'est vraiment ultra simple comme recette... Faudra que je teste ça bientôt sur des cobayes volontaires...

Et maintenant direction le karaoké, sport national en Chine!