Le dernier roman reçu dans le cadre de masse critique: Les écorchés de Véronique Chalmet

Les écorchés par Chalmet

La Chine et le trafic d'organes, deux journalistes un peu trop curieux, un artiste contemporain serial-killer et des cadavres en guise d'oeuvre d'art. 

Voici les éléments qui composent l'intrigue que nous offre ici Véronique Chalmet. Un enquête entre Pékin et la forêt amazonienne en passant par New-York, on découvre à travers le récit des différents protagonistes les liens étonnamment ténus entre le trafic d'organes et l'art contemporain. 

Une manière d’interroger les excès de notre société contemporaine et les limites entre art, morale, célébrité et argent. 


Un  roman qui se lit facilement avec une intrigue bien ficelée grâce à des personnages crédibles et savoureux. En particulier notre artiste sanguinaire au nom évocateur de Joseph Farkas auquel il nous est même permis de nous identifier de par la narration alternée de ce récit à plusieurs voix.