Cela fait un éternité que ce blog ne vit plus. Et de l'eau a coulé sous les ponts depuis le temps.

Aujourd'hui je suis en Chine, je vis à Pékin depuis le mois de septembre. J'y reste au moins un an et pour moi c'est le bonheur d'être ici surtout que coté cuisine j'ai bien des choses à découvrir et expérimenter.

J'ai crée un autre blog pour partager mes aventures mais sur mon vieux petit-blog-un-peu-pourri-de-cuisine j'ai décidé de partager tous les articles qui concerneraient la cuisine, les restos découverts, les recettes expérimentées etc...

Parce que cette culture culinaire chinoise peut être intéresser certains de ceux qui atterrissent encore (les pauvres!) par accident ou par hasard sur ce blog...

Et donc première recette: les jiaozis ou raviolis chinois ou chinese dumplings...

Les jioazis (ou raviolis chinois) sont pour moi l'une des spécialités les plus jouissive qui soit! Et le secret pour que l'extase soit complète est dans la préparation (la farce doit être parfumée) et il faut veiller à les déguster brulants...

The_hutong_044

Une autre Marion, anglaise avec qui j'ai passé la journée at The hutong.

Parce que le problème avec ces petites choses c'est que d'un resto à l'autre la qualité varie et certains restos se permettent même de les servir froids! (enfin je pense surtout au fameux resto de Xi'an le pire piège à touristes qui soit soit-disant spécialisés dans les dumplings, Hein baba mama! ;) difficile de faire plus insipides dans le genre...).

Donc maintenant c'est bon, j'ai trouvé la solution: les faire soit même!

Et en l'occurrence ceux que j'ai mangé à la fin du cours de cuisine at the Hutong étaient sans conteste les meilleurs jaozis qu'il m'ait jamais été donné de déguster (et c'est pas pour me la péter genre c'est parce qu'il y avait les miens...).

The_hutong_041

Au premier plan mes petits jiaozis à moi...

Une recette à suivre les yeux fermés; succès assuré!

Alors pour commencer on fait soit même la pâte:

Dans un saladier on met de la farine (au pif une tasse) et là on ajoute petit à petit de l'eau tiède (ou bien du jus de carotte ou d'épinards si on veut la colorer). On met un peu d'eau et on remue toujours dans le même sens jusqu'à avoir une consistance de pâte assez souple. Le secret: mettre l'eau vraiment petit à petit.

On couvre et on laisse de coté (si la pâte est trop rigide on mouille un torchon avec de l'eau tiède et on le met sur la pâte pendant qu'elle repose)

Ensuite, on prépare sa farce:

Pendant que la pâte repose on hache tous les ingrédients que l'on s'apprête à mettre dans la farce (nous cette étape nous y avons échappé tout avait déjà été haché!). En fait pour les farcir on met un peu tout ce que l'on veut, l'essentiel étant de les hacher menu menu.

Les ingrédients proposés par Sophia:

Pour les jiaozis version végétarienne:

* Du tofu séché

* 1 oeuf dur

* de la carotte

* des shitaake

* des champignons noirs (ceux en forme d'oreille)

* des vermicelles de haricots

Mais on aurait pu mettre: poivrons, châtaignes d'eau, ail, échalotes, aubergines déjà cuites...

Pour les jiaozis à la viande:

* 300 g de boeuf haché

* 100g de radis noir

Mais on peut remplacer le boeuf par n'importe quelle viande ou même par du poisson ou des crevettes ou mélanger les deux (porc/crevettes par exemple!)

Pour l'assaisonnement (mais en fait on met un peu les quantités qu'on veut...):

* 2 cuillères à café de sel

* 3 cuillères à café d'huile parfumée au poivre (pour parfumé l'huile on la fait chauffer rapidement et en surveillant bien  dans une casserole jusqu'à faire ressortir l'odeur d

u poivre, on peu le faire aussi avec de l'ail etc...)

* 1 cuillère à café d'oignons de printemps finement émincés

* 1 cuillère à café de gingembre haché

* 2 cuillères à café de sauce soja légère (à mettre plutôt dans la farce à la viande car trop fort pour la farce végé)

Là encore on est libre de mettre ce que l'on aime, huile de sésame etc...

Maintenant que tout est haché on prend deux grands bols.

Dans le premier on fait son mélange végétarien en fonction de ses préférences.

Dans le second on prépare la farce à la viande, pour se faire on doit ajouter à la viande hachée le jus du radis jusqu'à obtenir une consistance otpimale (bon ben en fait je ne suis pas sure d'avoir vraiment saisi à quel moment ça devient optimal mais en tout cas ce qu'il faut faire en gros c'est:

>>> Prendre son radis haché dans le main et le presser très fort au dessus de la viande. Ensuite on mélange la viande avec le jus délicatement (là encore on suit toujours le même sens pour amalgamer la chose dans les règles d el'art...) et on répète l'opération plusieurs fois, jusqu'à avoir extrait presque tout le jus du radis. Un fois que la viande a changé de couleur et a une consistance pâteuse et collante on ajoute les assaisonnements (ici il faut 6 cac d'huile).

Et enfin on confectionne les raviolis:

Maintenant que la farce est prête, l'opération la plus délicate nous attend, la confection des raviolis. Alors on prend sa pâte (en espérant qu'elle se soit bien assouplit si on s'est un peu raté lors de sa préparation _ ce qui évidemment était mon cas ;( ) et on en fait une boule en rabattant les cotés d'une seule main et en appuyant et tout et tout de tous les cotés. J'aurais du prendre une photo là parce que c'est compliqué à expliquer, en gros ça doit faire une boule avec un renfoncement au milieu.

Maintenant on fait un trou en partant du renfoncement et on se retrouve avec un cercle de pâte que l'on va essayer d'affiner en le faisant tourner dans ses mains. Il faut élargir petit à petit le cercle et donc réduire, amincir "le boudin" de pâte.

Quand c'est fait on casse le cercle et on continue à affiner le boudin sur le plan de travail. Il doit avoir l'épaisseur d'un gros pouce. Quand c'est bon on coupe le boudin à peu près tous les 1cm 1/2.

On se retrouve avec des petits bouts de pâte qu'on va prendre et aplatir de la main pour avoir un petit cercle de pâte.

Ici on prend le rouleau à pâtisserie et on va aplatir ce rond de pâte mais il faut y aller doucement et partir du bord en appuyant et s'arrêter d'appuyer et d'étaler quand on arrive au centre. Et faire ça de tous les cotés. (là encore il faudra que je prenne les photos quand je ferais la recette à la maison) En fait le but c'est de  réussir à étaler la pâte mais en gardant le centre plus épais que les bords parce que si on étale de façon homogène le centre sera trop fragile et risque de s'ouvrir une fois rempli de farce.

Bon bref quand on sa pâte bien étalée et qu'on se retrouve donc avec un cercle d'à peu près la taille de la paume d'une petite main et bien on met un peu de farce au milieu et on colle deux extrémités de la pâte (ça fait une petite barque) puis on rabat mes deux autres cotés sur le devant, ça fait un peu comme une croissants, les jiaozis sont censés tenir debout (là encore il manque les photos pour bien expliquer le pliage...). On veille bien à ce que les bords soit bien collés, sinon tout s'échappe à la cuisson (la dessus notre groupe d'apprentis cuistots a réussi à impressionner Sophia, nos jiaozis était bien scellés, aucun ne s'est ouvert à la cuisson!).

Un fois qu'on a fait ça avec tous ces petits morceaux de pâte on passe à la cuisson, 3 modes sont possibles: à la vapeur, à l'eau ou frits.

Nous n'avons testé ce jour là que les deux derniers.

Pour la cuisson à l'eau il faut faire bouillir de l'eau et mettre les jiaozis. Ensuite on attend la reprise d'ébullition et on laisse encore cuire une bonne dizaine de minutes. La pâte met pas mal de temps à cuire, pour évaluer la cuisson il faut toucher:

The_hutong_048

Pour la cuisson à l'huile il faut chauffer une grande poêle et mettre un peu d'huile, quand elle est bien chaude on pose les raviolis et là on ajoute un fond d'eau et on couvre. On laisse cuire là encore une grosse dizaine de minutes, voire plus.

The_hutong_049

A déguster avec une petite salade (ici concombres/poivrons, une salade délicieuse, je ne sais pas comment ils l'avaient assaisonné...) et pour bien faire il faut tremper ses raviolis dans la pâte de piments, la sauce soja ou du vinaigre (un petit mélange des trois pour moi...) Un vrai délice....

The_hutong_050

Et maintenant j'ai plus qu'à refaire tout ça chez moi pour photographier la recette pas à pas...