Encore un billet sur un de mes chanteurs préférés (décidemment je parle plus de musique que de littérature jeunesse sur ce blog, c'est pas sérieux tout ça!!!) Mais bon là c'est aussi un petit coup de gueule que je veux passer!

Ce mec (Monsieur François Hadji-Lazaro donc) est génial, je l'adore!!!!

hadji1

Ce monsieur a tout bonnement  fait partie de trois groupes:

Los Carayos avec, entre autres, les frères Chaos

Les Garçons Bouchers (ou quand les punk optent pour la poésie réaliste)

>>> ces deux là c'est sa période punk, j'aime beaucoup, il y a de vrais "tubes" : La Bière, Juanita y paquita (ze best tango qui soit) mais bon je suis pas hyper fan de fan (ma période Punky Bruister fut relativement courte en réalité)

Et puis surtout il y a le groupe Pigalle. Je l'ai découvert quand je vivais seule à Grenoble (et passais mon temps à mater seule des films soit dans mon petit studio soit au ciné) dans un film de Manuel Poirier intitulé A la campagne. Dans ce film, le protagoniste passe son temps à écouter la chanson " L'Amour Forain". J'ai de suite trop accroché du coup  je me suis acheté l'album du groupe Pigalle "Rire et Pleurer", qui depuis reste l'un de mes albums fétiches (out of stock depuis...)

Bon mais alors pour le fin mot de l'histoire ce groupe aurait été en réalité crée avant les deux cités précédemment...

A part ça c'est aussi ce monsieur qui a crée le label "Boucherie Production", label indépendant qui n'existe malheureusement plus maintenant et grace à qui ont vu le jour tous pleins d'artistes trop supers (selon mon point de vue), du genre Les Elles (un groupe de nanas tarées que j'écoute depuis le lycée et dont je ne me lasse pas), Paris Combo, Stellla.

Pigalle n'existe plus (j'ai jamais pu les voir en concert bouhouhouh) ni les autres groupes d'ailleurs, mais depuis Monsieur Hadji-Lazaro chante et tourne en solo. Et j'aime toujours! Cela fait six ans que j'attend qu'il repasse près de chez moi (je l'ai raté en 2001). Depuis mercredi soir dernier (le 9.05.07 donc) c'est chose faite. J'étais trop heureuse quand j'ai su que je pourrais enfin le voir en live, c'est le genre de mec qu'il faut voir en vrai de vrai, once! Il a un charisme d'enfer (un physique aussi d'ailleurs), il écrit des chansons suberbes, si je devais résumer ce concert (tout à fait représentatif de son oeuvre), je vous dirais qu'en gros la recette fut la suivante:

Vous prenez une pincée de grotesque, de l'humour, de la bonne  humeur, cinquantes tranches de vraie vie bien vécue, une bonne dose "d'énergie du désespoir", vous mélangez cela avec un petit brin de poésie amalgamé  d'un réalisme doux amer,  de celui qui remuerait les tripes d'un vieux marin à qui on la fait pas mais qui croit encore au bonheur.

Vous versez ces éléments sur une trentaine d'instruments différents(bah c'est qu'il joue d' au moins de quinze mille instruments tous plus étranges les uns que les autres cet homme là: accordéon diatonique, vielle à roue, dulcimer, cornemuse, banjo, mini violon, etc.).

Vous faites revenir l'ensemble sur un air de Java, de Rock and Roll, de Folk et de Bourrée Auvergnate, vous saupoudrez d'une belle dose de punk et arrosez le tout de beaucoup de Beaujolais ("du beau et du bien frais"). Vous baissez le feu et laissez compoter sur une voix douce dans un corps d'ogre  au coeur brisé qui a une bouille de bébé quand il sourit (à faire craquer n'importe quelle fille!!!). Vous obtenez un vrai moment de musique et d'émotion, un super concert, un chanteur/compositeur/musicien/acteur (on l'a vu entre autres dans le super film de zombies burlesque Dellamore Dellamorte de Michele Soavi ou encore le très poétique La cité des enfants perdus de Jeunet et Caro) qui vaut le détour. Un genre d'Edith Piaf au masculin version Sex pistols.

En bref un homme qui gagne à être connu et vu et revu... parce que si j'en parle ici c'est que je suis dégoutée, ce concert à eu lieu dans un théatre de quelques 250 places et nous étions tout au plus une cinquantaine à assister au concert!!! (concert qui en outre ne coutait que 13 euros et ce pour le tarif plein!)

C'est vraiment le genre de truc qui fait dire que putain au lieu de faire tous la même chose, à voter pour la même connerie et écouter les même merdes, les gens pourraient parfois un peu ouvrir leur horizon et regarder chez leur voisin d'à coté voir si il y a quelqu'un. Ce quelqu'un qui, peut être, n'a pas un physique commercial (ça se discute!), qui, peut être, ne passe pas à la radio  et qui, si il ne propose pas des paroles qui disent que la vie est belle et l'amour lisse et beau et absolu, ne mérite pas qu'on passe à coté comme ça... Je suis pas du genre hyper engagée (du tout même), à défendre de superbes idées et tout et tout mais là j'étais vraiment dégoutée! Bon en même temps ce concert a eu lieu à Cannes La Bocca et bon les Alpes Maritimes c'est bien mais c'est pas franchement tout rose non plus (86 % l'autre dimanche putain!!!!!) Ceci explique surement un peu cela aussi... Bref...

hadji2

Pour finir ajoutons que ce monsieur est du genre à profiter de la vie , manger, boire, et tout et tout  (il a bien raison moi je dis!) et même qu'il a eu droit a un tout petit article dans le Régal du mois dernier dans lequel il nous présentait sa cave. Et pour couronner le tout, ce monsieur plein de qualités est aussi plein d'humilité, on lui a offert une petite bouteille de pinard (bah pour marquer le coup ça s'imposait, et là c'était du vin du coin: Coteaux de Bellet) et bin il était aussi timide et mal à l'aise que nous, c'était touchant...

Et voici donc un petit aperçu:

Une de mes chansons préférées de Pigalle "Ne reviens pas":

Et ça c'est à se prendre quand ça va pas, 100 fois plus efficace qu'un lexomil: "la patate"!!!

Et bien sur the classique des classiques de Pigalle: "Dans la salle du bar tabac de la rue des Martyrs":

Plus d'infos???

Son site officiel: http://lazaro.artistes.universalmusic.fr/

Sa page sur Myspace: http://www.myspace.com/francoishadjilazaro